La Gestalt Thérapie

La Gestalt Thérapie, l'essentiel en quelques mots ... *

Bref historique

Le mot Gestalt vient du verbe allemand « Gestalten » qui signifie «mettre en forme, donner une structure ».

La Gestalt fut élaborée, dans les années 1950, aux Etats-Unis, surtout par Fritz Perls, psychanalyste d’origine allemande. Elle est marquée par les courants philosophiques et culturels de cette époque, c’est-à-dire : existentiels, phénoménologiques, gestalt psychologie et psychanalyse.L’ouvrage fondateur "Gestalt Therapy, Excitment and Growth in Human Personnality» est publié en 1951, c'est un livre co écrit avec P. Goodman et Ralph Efferline..

On qualifie la Gestalt de thérapie humaniste existentielle. Après la psychanalyse, la Gestalt thérapie est probablement le principal courant psychothérapeutique en France et dans le monde.

Le projet

La Gestalt thérapie est une méthode de psychothérapie qui met l’accent sur la prise de conscience du processus en cours dans l’ici et maintenant de chaque situation, en prenant en compte toutes les dimensions: sensorielle, affective, intellectuelle, corporelle, sociale et spirituelle. Elle développe une perspective cohérente de l’être humain, en relation avec son environnement
Le processus thérapeutique s'inscrit dans une perspective relationnelle entre la personne et son thérapeute, il s’agit de « s’apparaître à l’occasion d’un Autre ».

Elle permet à la personne de mieux se connaître, de prendre conscience de son fonctionnement et ainsi de clarifier ses ressentis, ses désirs, ses valeurs ainsi que d'apprendre à les exprimer. Il s'agit de développer une meilleure conscience de soi pour plus d'autonomie, de responsabilité adulte et de liberté.

L’homme à besoin de contact pour se sentir exister, pour se développer, pour croitre. La Gestalt favorise un contact authentique avec les autres, « un ajustement créatif à son environnement » ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui entrainent dans des conduites répétitives. Elle permet le repérage des processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact et dévoile nos inhibitions, nos évitements, ainsi que nos illusions persistantes pour enfin tenter de remettre en mouvement ce qui est figé, ce que nous subissons ou ne nous convient plus.

Plutôt que seulement expliquer les origines des difficultés la Gestalt propose d’expérimenter des pistes de solutions dans la libre construction de sens : à la recherche du pourquoi, elle ajoute le "sentir comment", véritable mobilisateur de changement.

La méthode

Le travail se fait à partir de ce qui émerge dans l'instant présent, qu'il s'agisse d'une émotion, d'une perception, ou d'une préoccupation, de la reviviscence d'une situation passée ou encore, de perspectives préoccupantes. La personne va alors explorer avec son thérapeute, certains sentiments peu exprimés, tels que : solitude profonde ou angoisse d'abandon, manque de confiance en soi, colère "rentrée", culpabilité ou encore besoin de tendresse ou de reconnaissance.

La Gestalt utilise un ensemble de techniques variées et cohérentes, verbales et non verbales, utilisant la parole, l'émotion, l'imaginaire, la créativité ou le corps. Le thérapeute travaille à partir de ce qu'il est, de ce qu'il vit avec son patient, là, maintenant. Il est en awareness avec son patient, dans une empathie bienveillante et engagée. 


*Certains passages sont extraits de la plaquette de présentation de l’Ecole Parisienne de Gestalt 2007